Recette de la Pulenta

Recette de la Pulenta

La Pulenta est un grand classique de la cuisine Corse ! Composée uniquement de farine de châtaigne, de sel et d’eau, elle se sert de novembre à mars. La Pulenta accompagne le fameux repas Corse typique de cette saison, associant Figatellu, Brocciu, œufs frits et Panzetta. La saveur douce et sucrée de la farine de châtaigne se marie merveilleusement bien à la l’onctuosité du Brocciu, au fondant de l’œuf frit et au croustillant du Figatellu grillé. À elle toute seule, la Pulenta témoigne par la finesse de ses associations de goûts et de consistances, toute la subtilité et la richesse de la cuisine Corse.

Deux recettes de Pulenta existent en Corse : avec les mêmes ingrédients, la Pulenta se réalise de deux façons différentes. Elles demandent toutes de la patience et de la force ! My Corsica vous donne sa recette de Pulenta Corse en deux façons, pour la réaliser chez vous durant l’hiver !

Recette Pulenta Corse

 

D’où vient la Pulenta (Pulenda) ?

La farine de châtaigne a souvent remplacé la farine de blé en période de disette. A l’époque des anciens, elle était consommée quotidiennement, en Pulenta, Brilluli, Macherella (bouillie) ou Pisticcine, Nicci, Castagnacci (crêpes) et accompagnées de différentes façons pour agrémenter les repas. La Pulenta, qui signifie « le plat des pauvres » avait pour vocation de remplacer le pain qui faisait parfois défaut. Aujourd’hui, c’est une gourmandise que l’on attend en Corse avec impatience à l’approche de l’hiver !

Recette de la Pulenta di Castagniccia

Ingrédients

  • 500 g de farine de châtaigne
  • 600 g d’eau
  • sel

Tamiser la farine de châtaigne pour éliminer les grumeaux. Étaler un grand torchon sur la table et le parsemer de farine. Conserver un peu de farine de châtaigne pour la suite. Dans une marmite à fond épais et à bords hauts, appelée A Paghjola, faire frémir l’eau salée et y jeter la farine en pluie tout en tournant. Continuer de tourner sans cesse pendant que la farine de châtaigne cuit, à l’aide d’un bâton bien propre que l’on appelle U Pulindaghju. Vous pouvez également utiliser une spatule en bois solide ou même un manche à balai coupé, comme le faisaient les anciens en Corse lors de la préparation de la Pulenta.

Le temps de cuisson de la Pulenta est difficile à donner. Mieux vaut être plusieurs pour se relayer durant sa préparation, car il ne faut jamais cesser de remuer la farine de châtaigne dans cette recette de Pulenta, qui est la plus communément réalisée. Selon les quantités et la qualité de la farine utilisée, compter environ 30 à 45 minutes pour confectionner une Pulenta. Lorsqu’elle se détache des bords, elle est cuite ! La Pulenta fait alors une boule d’où l’air s’échappe, que l’on appelle A Bomba. Cette étape est importante, car elle signifie qu’il est temps de la sortir.

Prendre la marmite à deux mains et renverser la Pulenta d’un seul coup sur le torchon fariné. Gratter le reste dans la marmite, puis saupoudrer la Pulenta de farine de châtaigne. La laisser reposer une dizaine de minutes.

Couper des tranches à l’aide d’une ficelle à rôti et les retourner à nouveau de chaque côté dans la farine de châtaigne. Servir votre Pulenta avec du Brocciu, du Figatellu, des œufs, des tranches de Vuletta grillées…le plat typique de l'hiver en Corse.

Pulenta de farine de châtaigne

Bon à savoir :

La Pulenta est un délice le jour même, mais c’est aussi un régal le lendemain ! S’il en reste, coupez de grosses tranches et faites frire la Pulenta dans une poêle avec un peu d’huile. Servez-les avec du Brocciu, du fromage frais ou tout autre accompagnement, c’est un vrai moment de bonheur !

 

Recette de la Pulenta di U Fium’Orbu

Ingrédients

  • 500 g de farine de châtaigne
  • 600 g d’eau
  • sel

Cette seconde recette de Pulenta est moins réalisée que la première. Elle semble plus surprenante et souvent déstabilise, car elle ne demande pas à remuer constamment la farine de châtaigne comme la précédente.

Dans cette recette, commencer par tamiser la farine pour enlever les grumeaux. Remplir la marmite d’eau et ajouter le sel. Mettre à chauffer. Quand l’eau commence à frémir, verser la farine de châtaigne d’un coup sans remuer. Laisser bouillir 25 minutes environ, en faisant de temps en temps un trou dans la Pulenta avec le bâton en bois ou votre spatule (sans remuer). En fin de cuisson, retirer l’eau en excédent dans la marmite et la réserver. Remuer la Pulenta vigoureusement avec le bâton en bois. Si la farine de châtaigne est trop dure, rajouter l’eau de cuisson.

Débarrasser ensuite la Pulenta sur un torchon saupoudré de farine de châtaigne. La couvrir et la laisser légèrement durcir avant de la découper à l’aide d’un fil.

Brocciu et figatelli

Bon à savoir :

La Pulenta se trouve à peu près partout durant l’hiver en Corse. C’est une spécialité incontournable de novembre à mars, que l’on peut déguster sur les marchés de Noël Corses, notamment, à Bastia, Ajaccio ou même Calvi. Si la Pulenda se mange souvent à l’extérieur accompagnée de Figatellu, elle se déguste aussi dans les restaurants Corses qui l’ajoutent tous à leur carte. Vous pourrez l’apprécier chez U Paisanu à Bastia, à la ferme Campo di Monte à Murato ou encore au 20123 à Ajaccio.

Articles sur le même thème

1 commentaire

Bonjour, Merci beaucoup pour cette recette Cordialement. Sylvain Bonnet Passemar

Inscription à la newsletter
Connectez-vous à votre Espace Partenaire
Connectez-vous à votre espace vacancier
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.Fermer  x
Pour en savoir plus