Retour
Listes des fiches
jeu05jui2018
lun10sep2018

Exposition Light Painting Bastia | Centre culturel Alb'Oru

Bastia

ATTENTION : ÉVÉNEMENT PASSÉ (ARCHIVE)
Voir les événements du 19 août 2019

Des clichés réalisés par les élèves de 3e du collège de Montesoro et de St Joseph

Light Painting

 

Le collectif Awaka présente une installation intitulée La disparition des lucioles, du 7 juin au 13 juillet 2018 au centre culturel Una Volta.

A la demande du centre culturel et dans le cadre du Contrat de Ville de l’Agglomération de Bastia, les artistes ont conçu un parcours de médiation et de pratique autour de la création artistique contemporaine. 

Trois classes, les  3e 5 et 3e 6 du collège de Montesoro et la classe de 3e  jaune du collège Saint Joseph, ont travaillé chacune deux heures par mois avec le collectif Awaka autour de la technique du light painting.

 

>>> La pratique du light painting

Le light painting,  littéralement « peinture de lumière » est une technique de prise de vue photographique consistant à déplacer une source de lumière (lampe torche ou laser) devant un appareil photo permettant un temps de pause très lent. L’appareil photo ne capture que ce qui émet une lumière intense, la personne qui tient la lampe semble disparaître de la photo finale. Seul le dessin lumineux subsiste, comme suspendu dans l’espace.

 

>>> Partage, écoute et collaboration

Les élèves ont travaillé répartis en petits groupes de trois ou quatre. Chaque groupe a créé plusieurs images avec la technique du light painting, autour d’un thème libre. La création de cette image est réalisée après une réflexion partagée  autour des émotions et de ce qu’est une image signifiante.  Après une période d’expérimentation, chaque groupe a travaillé plusieurs séances durant sur l’image à laquelle ils ont choisi d’aboutir de manière maîtrisée.

 

>>> Un travail sur l’espace

Les ateliers apportent une réflexion sur l’espace de la salle de classe -transformée pour les besoins de la prise de vue- et sur l’espace autour de soi, sur la maitrise de son corps et de ses gestes.

Le light painting consiste à « dessiner » dans le vide avec une source lumineuse sans savoir, lors des premiers essais, ce que l’on produit réellement, sans vraiment percevoir dans un premier temps si les mouvements du corps sont coordonnés dans l’espace. Un temps d’expérimentation, une collaboration approfondie entre les élèves et un apprentissage des notions de perspective, de profondeur et de cadre en photographie  permettent aux élèves de créer une belle image.

 

>>> Un travail sur l’image

Les élèves ont travaillé sur différentes étapes d’un processus de création exigeant : comment penser une image, le construire et comment la fixer grâce à une technique.

A chaque étape, les élèves sont interrogés sur la présence et la nature des images qui les entourent dans leur quotidien et sur les images qu’ils créent eux mêmes avec leur smartphone.

Enfin, les ateliers  ont permis d’introduire la notion  d’éphémère. Une photographie fixe un instant présent. Mais à peine est-il capturé qu’il appartient au passé. L’exposition La disparition des lucioles évoquera cette fragilité. Les élèves sont interrogés sur leur  appréhension de l’éphémère et de l’impermanence, notions qui sont restituées par la pratique du light painting.

Avec le soutien de la CDC, la Ville de Bastia, le CGET, le Contrat de Ville, le collectif AWAKA, le centre culturel Una Volta

 

 

Exposition Light Painting Ajouter à vos favoris