Retour
Listes des fiches
mar15mai2018
sam19mai2018

RENCONTRES LITTERAIRES ICONIQUES : DES LETTRES ET DES IMAGES Porto Vecchio | Centre culturel de Porto Vecchio espace jean paul de rocca serra

Porto Vecchio

ATTENTION : ÉVÉNEMENT PASSÉ (ARCHIVE)
Voir les événements du 18 juin 2018

MAHI BINEBINE - JEAN NOEL PANCRAZI DES LETTRES ET DES IMAGES Des rencontres avec des écrivains, des déjeuners littéraires, une exposition, des projections ...

Programme

Jeudi 17 Mai à 19h Centre culturel, projection en présence de Mahi Binebine :« Les chevaux  de dieu»  de Nabil Ayouch adapté du roman de Mahi Binebine « Les étoiles de Sidi Moumen ».

Vendredi 18 Mai à 12h Le Goéland (réservation obligatoire), déjeuner littéraire avec Mahi Binebine; à 15h: Rencontre avec Binebine autour de son roman « Le fou du roi».

Vendredi 18 Mai à 19h Centre culturel: projection en présence de Jean-Noël Pancrazi, « Les dollars des sables» de Israël Cardenas et Laura Amelia Guzman, adapté du roman de Jean-Noël Pancrazi « Les dollars des sables».

Samedi 19 Mai à 12h Le Goéland (réservation obligatoire), déjeuner littéraire avec Jean-Noël Pancrazi; à 15h: Rencontre avec Pancrazi autour de son roman« Je voulais leur dire mon amour»

 

MAHI BINEBINE est le peintre le plus connu au Maroc mais est aussi romancier. Il se consacre à la peinture, la sculpture et à l'écriture avec un premier ouvrage paru en 1992. Il a depuis publié dix romans. Les Étoiles de Sidi Moumen (Flammarion 2010;  f ai lu 2013) a été traduit dans une dizaine de langues et adapté au cinéma par  Nabil Ayouch. Plusieurs de ses romans sont traduits en une dizaine de langues. Ses peintures font  partie de la collection permanente du musée Guggenheim de New York. Il revient à Marrakech en 2002 où il vit et travaille actuellement. Sa dernière publication (2017) est « Le Fou du Roi » (Stock)  inspiré de la vie de son père à la cour de  Hassan Il. Porto-Vecchio le reçoit pour  nous en  parler  et lui consacre une exposition, une projection ...

 

 

JEAN-NOËL PANCRAZI est un écrivain d'origine  corse qui est né en Algérie. Son premier roman, "La Mémoire brûlée" paraît en 1979 aux Éditions du Seuil. Suivront "Lalibela ou la mort nomade", "L'Heure des adieux" (1985) et "Le Passage des princes" (1988). "Les Quartiers d'hiver", publiée en 1990 obtient le prix Médicis. Pancrazi poursuit son exploration du monde de la nuit avec "Le Silence des passions" (1994) couronné par le prix Valery-Larbaud, le prix du Livre Inter, le prix Maurice-Genevoix, et le prix Albert-Camus. Il rend hommage à son père, qui a fini ses jours en Corse, dans "Long séjour" (1998, prix Jean Freustié), puis à sa mère, dans "Renée Camps" (2001). Ces trois livres composent "une trilogie de mémoire familiale". Dans "Tout est passé si vite" (2003, grand prix du roman de l'Académie française), il fait le portrait d'une femme éditrice et écrivain, dont  il est l'ami et qui est atteinte d'un cancer. Ses séjours  en Haïti et en République Dominicaine lui inspirent deux romans : "Les Dollars des sables" (2006 et adapté au cinéma) et "Montecristi" (2009), où il dénonce un scandale écologique. Dans "La Montagne" (2012), il affronte un souvenir qu'il a longtemps gardé secret : la mort de six petits camarades assassinés dans la montagne  pendant  la guerre d'Algérie. Le texte  est récompensé  par le prix Méditerranée, le prix Marcel-Pagnol et le prix François-Mauriac de la région Aquitaine. Dans "Indétectable", roman paru en 2014 (Gallimard), il raconte la vie de Mady, d'origine  malienne, sans papiers à Paris depuis dix ans.  Il a reçu le grand prix de la Société des gens de  lettres (SGDL) pour l'ensemble  de son œuvre.  Il vient de publier, « Je voulais leur dire mon amour» (Gallimard) qu'il présente à Porto­ Vecchio. Une projection lui est dédiée...

 
RENCONTRES LITTERAIRES ICONIQUES : DES LETTRES ET DES IMAGES Ajouter à vos favoris